Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      

Prémices d’une correction attendue

| Bourse Direct | 2281 | Aucun vote sur cette news

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,70 % à 6665,20 dans un faible volume de 3,062 MD€.

 

La Bourse de Paris a entamé la semaine en baisse, plombée par les manifestations contre les restrictions sanitaires en Chine et le repli des places asiatiques face aux craintes sur les chaînes d’approvisionnement de la deuxième économie mondiale. En effet, le nombre d’infections au Covid-19 a atteint un record à plus de 40.000 cas, obligeant les autorités à prolonger les confinements locaux. Une situation qui contraste avec le sentiment que la Fed réduise l’ampleur de ses prochaines hausses de taux. Le marché continue d’espérer que, suite à la publication de plusieurs indicateurs, le pic d’inflation ait été atteint. Les investisseurs restent néanmoins dans l’attente de plusieurs indicateurs importants cette semaine qui deviendront probablement des catalyseurs afin de donner un sens plus directionnel au marché.

3500 contrats ont été créés sur le Future CAC40 durant la séance de hausse du 25 novembre, signe d’un intérêt acheteur.

Sur le future Décembre

Les résistances sont :  6696 voire 6727 et 6775,5 puis 6820 voire 6870.

Les supports sont : 6662,5, 6643,5 et 6608,5 puis 6585 puis la zone 6549,5/6557,5 voire la zone 6347/6454 ensuite 6388.

En intraday, la tendance est haussière au-delà de 6640.  

Graphiquement, le Future CAC40 (Cf. graphique joint en 14 Heures), a rompu par le bas, la figure baissière en biseau ascendant, formé depuis le 16 novembre, en laissant ouvert un gap dit de « rupture » entre 6694 et 6693. Une rupture en clôture de la borne basse du canal haussier de moyen terme située à 6640 relancerait la dynamique baissière de court terme avec pour 1er objectif le support majeur situé à 6608,5 points avec pour 2ème objectif la borne haute du canal baissier de long terme située à 6417 points. Cette configuration graphique pourrait matérialiser un throw back avant d’entamer un nouveau rebond.

Néanmoins, une réintégration en clôture du canal baissier de long terme marquerait un coup d’arrêt au rebond initié le 29 septembre et entrainerait probablement une reprise baissière plus marquée en direction de notre alerte de moyen terme située à 6140 points. Sous ce niveau, la tendance baissière de moyen terme serait réactivée avec pour cible la borne basse du canal et support majeur situé à 5506 points.

Une cassure de cette borne, en force et en clôture, réactiverait la dynamique baissière de long terme avec pour cible 4750 points. Ce scénario nécessiterait cependant, un catalyseur fort non anticipé par le marché.

A l’inverse, un rebond sur la borne basse du canal haussier de moyen terme à 6640 points et un débordement du biseau en clôture, relancerait la dynamique haussière de court terme avec pour cible, la borne haute du canal située à 6870 points. Un franchissement de cette résistance majeure sur plusieurs séances, raviverait la tendance haussière de long terme en direction de 7326 points, un niveau obtenu en répliquant la hauteur du canal baissier de long terme.

Pour l’heure, le marché semble vouloir débuter sa phase de correction qui risquerait d’être de courte durée. En effet, les opérateurs attendent avec impatience ces prises de bénéfices pour pouvoir rentrer acheteurs sur des meilleurs niveaux. Nous allons donc surveiller avec attention des signaux graphiques proches de nos niveaux pour alimenter nos portefeuilles, ou à l’inverse, commencer à prendre nos bénéfices.

Brief et Analyse Graphique du Lundi

 ■
Les recommandations diffusées sur le site Capitol sont des recommandations d'investissement à caractère général soumises aux dispositions législatives et réglementaires applicables aux communications à caractère promotionnel. Elles ne constituent en aucun cas un conseil personnalisé. Le client reconnaît et assure donc seul la responsabilisé de ses actes de gestion et des conséquences des positions prises ou non.
Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 30/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,02 % à 7097,21 dans un volume de 3,6 MD et la semaine sur une hausse de 1,45 %. 

Publié le 27/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,74 % à 7095,99 dans un volume de 3,4 MD. 

Publié le 26/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en baisse de 0,09 % à 7043,88 dans un volume de 2,7 MD. 

Publié le 25/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,26% à 7050,48 dans un volume de 2,763 MD€.

Publié le 24/01/2023

Le CAC40 cash a clôturé la séance en hausse de 0,52% à 7032,02 dans un volume faible de 2,455 MD€.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 27/01/2023

GAUSSIN et sa filiale METALLIANCE (Euronext Access MLETA - FR0010492181), annoncent la nomination de Sophie Burcklen au Conseil d'administration de...

Publié le 27/01/2023

Sur le plan statistique : France : 8H45 Enquête mensuelle de conjoncture auprès des ménages de janvier Indice de la confiance des consommateurs de janvier (83 attendu après…

Publié le 27/01/2023

ElisLa société de services aux entreprises annoncera son chiffre d'affaires du quatrième trimestre.Kaufman et BroadLe promoteur immobilier publiera ses résultats annuels. LumibirdLe spécialiste…

Publié le 27/01/2023

Au quatrième trimestre, les revenus d’Alten ont progressé de 25,8%, dont une progression de 9,6% en France et de 34,3% à l’International. A données constantes, la croissance est de 14,9%, dont…

Publié le 27/01/2023

Après séance, LVMH a dépassé les attentes au quatrième trimestre en publiant une hausse de 9% de son chiffre d'affaires sur la période, les consommateurs en Europe et aux Etats-Unis ayant peu…