Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      

La Banque Postale AM : "En Angleterre, l’emploi baisse mais ne s'effondre pas"

| AOF | 306 | Aucun vote sur cette news
La Banque Postale AM : "En Angleterre, l’emploi baisse mais ne s'effondre pas"
Credits  ShutterStock.com


Si l'activité anglaise se reprend début 2024 (PIB en hausse de 0,1% en février après +0,3% en janvier), l'emploi baisse de 156 000 entre novembre et février, ce qui est la plus forte baisse depuis mi-2023. Cette baisse est probablement exagérée vu la grande volatilité de la mesure de l'emploi britannique à court terme, mais elle est corroborée par une baisse de l'emploi salarié rapportée par les entreprises. En effet, l'emploi salarié baisse sur les deux derniers mois pour la première fois depuis 2020 (-66000 en mars après -18000 en février)", explique La Banque Postale AM.



"C'est cohérent avec la contraction de l'activité au second semestre de 2023 car l'emploi est un indicateur retardé du cycle. C'est un frein pour les perspectives de reprise de la consommation qui devraient toutefois bénéficier de l'amélioration des revenus réels des ménages et du taux d'épargne déjà élevé", précise l'asset manager.

Cela dit, cette dégradation de l'emploi ne suggère pas en l'état un effondrement du marché du travail, surtout vu l'amélioration de la conjoncture. Le nombre d'emplois à pourvoir reste sur une trajectoire baissière, mais se stabilise en mars après près de deux ans de baisse ininterrompue (+6000). Les demandes d'allocation chômage augmentent un peu, de 10 000 en mars, ce qui reste un niveau limité.

"Ce ralentissement de l'emploi permet une détente des tensions sur le marché du travail, qui reviennent enfin proches de leur niveau pré-Covid. C'est positif pour la Banque d'Angleterre, car cela suggère que les tensions sur les prix et les salaires vont continuer de se normaliser", souligne La Banque Postale AM.

Le taux de chômage remonte de 4% à 4,2% en février, revenant à son niveau de mi-2023. Il repasse donc légèrement au-dessus de son niveau juste avant le Covid.

source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 24/05/2024

10h00 en AllemagneIndice Ifo du climat des affaires en maiWall Street est fermé en raison du Memorial Daysource : AOF

Publié le 24/05/2024

Les bourses européennes ont terminé ce vendredi proches de l'équilibre. Ces dernières séances, des déclarations et des statistiques ont alimenté le scénario de taux d'intérêt plus élevés…

Publié le 24/05/2024

Les marchés actions américains s'affichent dans le vert et s'offrent un rebond. Les investisseurs ont pris connaissance de l'indice de confiance de l'Université du Michigan est ressorti en hausse…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/05/2024

La volatilité au plus bas de 4 ans et des Indices mitigés malgré le nouveau record sur le Nasdaq, porté par Nvidia, incitent à la prudence. L'intérêt sur les marchés dérivésindique une molle…

Publié le 24/05/2024

La Bourse de Paris a clôturé sur une note mitigée, malgré les excellents résultats trimestriels du fabricant américain de puces graphiques optimisées pour…

Publié le 24/05/2024

Tokyo a perdu -1,27% à 38.614,50, Shanghai -0,37% à 3105,14 et Hong Kong -1,35% à 18.637,00

Publié le 24/05/2024

Le Conseil d’administration de TotalEnergies, réuni à l’issue de l’assemblée générale, a confirmé à l’unanimité sa décision de reconduire Patrick Pouyanné dans ses fonctions de…

Publié le 24/05/2024

Les marchés actions européens ont terminé proches de l'équilibre. L'indice CAC 40 a cédé 0,09% à 8094,97 points, portant son repli sur la semaine à 0,89%. L'EuroStoxx50 s'est effrité de 0,03%…