Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      

La valeur du jour en Europe - Standard Chartered : résultats et rémunération des actionnaires salués

| AOF | 334 | Aucun vote sur cette news
La valeur du jour en Europe - Standard Chartered : résultats et rémunération des actionnaires salués
Credits  ShutterStock.com


Standard Chartered (+8,19% à 655,20 pence) affiche la plus forte hausse de l’indice FTSE 100 après avoir annoncé l’augmentation de la rémunération de ses actionnaires. La banque britannique très présente en Asie a annoncé une hausse de 50% de son dividende annuel à 27 cents par action et un nouveau programme de rachat d’actions de 1 milliards de dollars. "Nous continuerons à gérer activement la position du groupe en matière de capital, avec pour objectif de restituer au moins 5 milliards de dollars au cours des trois prochaines années," a déclaré le directeur général, Bill Winters.

Présentation des objectifs 2026

Au quatrième trimestre, le bénéfice imposable – qui sert de référence pour les sociétés britannique – est passé en un an de 123 millions de dollars à 1,14 milliard de dollars. Il est ressorti à 1,056 milliard de dollars, dépassant de 10% le consensus compilé par Standard Chartered. UBS souligne que le coût du risque de 62 millions de dollars représente seulement 25% de celui anticipé par les analystes.

Les revenus opérationnels ajustés ont augmenté de 7% à 4,024 milliards de dollars, dont 1,63 milliards de revenus d'intérêts, en progression de 8%.

Standard Chartered a dévoilé des objectifs à horizon 2026. Elle table sur une croissance de ses revenus opérationnels de 5% à 7% entre 2024 et 2026. Les revenus d'intérêts sont attendus entre 10 et 10,25 milliards de dollars cette année à taux de change constants. La banque prévoit d'économiser environ 1,5 milliard de dollars pour un coût inférieur à 1,5 milliard de dollars entre 2024 et 2026.

La concurrente de HSBC prévoit une augmentation progressive de la rentabilité des capitaux propres tangibles, de 10% actuellement à 12% d'ici 2026 et il continuera de progresser par la suite.

"Les nouveaux objectifs suggèrent un profit avant impôts en 2026 supérieur de 19% au consensus", calcule UBS.

L'établissement bancaire britannique a terminé l'année avec un ratio de fonds propres durs (CET1) à 14,1%, en hausse de 20 points de base sur le trimestre. Il a dépassé son objectif d'un ratio compris entre 13% et 14%. Ce dernier a été maintenu.

source : AOF

 ■

2024 Agence Option Finance (AOF) - Tous droits de reproduction réservés par AOF. AOF collecte ses données auprès des sources qu'elle considère les plus sûres. Toutefois, le lecteur reste seul responsable de leur interprétation et de l'utilisation des informations mises à sa disposition. Ainsi le lecteur devra tenir AOF et ses contributeurs indemnes de toute réclamation résultant de cette utilisation. Agence Option Finance (AOF) est une marque du groupe Option Finance

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 19/04/2024

ArcelorMittal campe sous les 24 euros ce vendredi midi, alors que Barclays reste à 'pondération de marché' sur le groupe aciériste avec un objectif de...

Publié le 18/04/2024

Econocom confirme son objectif de progression du chiffre d'affaires en 2024...

Publié le 18/04/2024

Easyjet (+3,30% à 535,30 pence) enregistre l'une des plus fortes progressions de la bourse de Londres après avoir publié de bons résultats prévisionnels pour son premier semestre. La compagnie à…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/04/2024

Sur le plan statistique : Japon : 1H30 Inflation de mars Royaume-Uni : 8H00 Ventes au détail de mars Allemagne : 8H00 Indice des prix à la production de…

Publié le 19/04/2024

Ce matin, Tokyo perd 2,3%, Shanghai 0,18% et Hong Kong 1,14%.

Publié le 19/04/2024

Soutenue par des publications d’entreprises plutôt solides, la Bourse de Paris a poursuivi son rebond en refranchissant la zone symbolique des 8000 points. 

Publié le 22/04/2024

Les marchés actions américains ont clôturé en ordre dispersé, pénalisés par les valeurs technologiques. Elles souffrent notamment du repli de Netflix, dont les perspectives ont déçu. En…